Henri Loffet par Lucien Tinel                                   Henri Loffet chez lui 2
                                            Henri Loffet "joueur" aux Longrais                             Henri Loffet chez lui (photo récente)
                                                 dans les années 1966-1967
                                                   (photo de Lucien Tinel)

 

L’Égypte pharaonique  dans les collections
des musées normands

par Henri-Charles Loffet

 
 
                 Henri Loffet a été de tous temps attiré par l’Égypte et sa magnifique civilisation pharaonique. Déjà dans sa jeunesse, il connaissait par cœur la liste de tous les pharaons ayant régné sur l’Égypte antique. Aussi, en même temps qu'il exerçait son métier de masseur-kinésithérapeute, il suivait les cours de l'Ecole du Louvre et ceux de l'Institut Catholique de Paris qui l'amenèrent à gravir avec opiniâtreté tous les échelons universitaires jusqu’à soutenir en 1997 en Sorbonne (E.P.H.E.) sa thèse de doctorat nouveau régime sur "le petit peuple de l’Égypte ancienne".
Depuis sa retraite professionnelle, il inventorie sans relâche les réserves des différents musées normands (et d’ailleurs) pour étudier leurs collections d’antiquités égyptiennes, parfois oubliées, surtout négligées. Ce travail assidu  trouve sa récompense dans les nombreuses publications (voir ci-après) traitant de ces re-découvertes ainsi que dans les catalogues d’expositions qui les accompagnent souvent. Et c’est encore le cas avec l'exposition (53 antiquités égyptiennes présentées, provenant pour l'essentiel d'un dépôt du Musée du Louvre) qui a eu lieu récemment au Musée-Scriptorial d’Avranches (du 2 avril au 18 novembre 2016) intitulée "Le Goût de l’Egypte. Voyageurs normands au pays des pharaons", titre qui qualifie très bien notre camarade Henri qui garde  toujours en lui ce "goût de l’Égypte". Cette exposition a été accueillie à Pont-l'Evêque (du 18 février au 14 mai 2017). Elle se trouve maintenant jusqu'au 7 janvier 2018 au Musée de Normandie-Château de Caen avec pour titre : "Voyages en Egypte. Des Normands au pays des pharaons au XIXe siècle".

Voir au sujet de l'exposition d'Avranches l'interview d'Henri Loffet mise en ligne par FR3 Normandie.
 
                                                                                                                                                                               
G.C.


 
Exposition 2016 Musée d`Avranches

Affiche de l'Exposition au Scriptorial d'Avranches
 
Exposition 2016 Musée d`Avranches



 
Sarcophage XXIe dynastie
Henri Loffet à côté d'un sarcophage de la XXIe dynastie
au Musée-Scriptorial d'Avranches

 

                               Henri Loffet, musée-Scriptorial d`Avranches 1                           Henri Loffet, musée-Scriptorial d`Avranches 2
          Henri Loffet présente son exposition à un noyau de fidèles anciens du Mont-Joly
très attentifs (photos de Paul Henry)



Résumé de la thèse d’Henri Loffet :
 
         Le but de cette étude a été d’éclairer l’activité de comptabilité, de mesure de céréales, d’arpentage et de pesée des scribes de l’Egypte ancienne depuis l’époque thinite jusqu’à la fin de la XXe dynastie. C’est ainsi que nous avons pu délimiter les périodes d’activité de chacune des fonctions envisagées grâce à l’attestation des documents écrits : papyri, stèles, statues, monuments divers etc… généré par le scribe classique.
Le comptable est issu de deux milieux différents : étatique et agricole. Il n’apparaît dans la société égyptienne qu’à la fin de la VIe dynastie. Le titre de directeur du bureau comptable n’apparaît qu’à la XIe dynastie ; le titre de scribe-comptable n’est fixé qu’à la XIIe dynastie. Dans la première moitié de la XVIIIe dynastie, la fonction va prendre des proportions non encore atteintes pour décliner à partir de la fin du règne de Ramsès III, puis sommeiller dès la XXIe dynastie.
Attaché à l’administration du Trésor ou des temples durant toute l’histoire pharaonique, le peseur est attesté dès l’époque thinite. Le préposé à la balance n’intervient qu’à partir de la XVIIIe dynastie. Ces peseurs n’ont jamais prêté leur balance pour évaluer le poids de céréales ou de fruits.
Le mesureur de céréales et de fruits est formellement attesté dès la IVe dynastie. A la fin du Nouvel Empire, il est toujours en activité. ; c’est dire son importance économique tout au long de l’histoire pharaonique.
Quant au métreur-arpenteur, mentionné dès les textes des pyramides, il n’apparaît qu’à la XIIe dynastie. Le Nouvel Empire nous le montre à son travail d’arpentage des champs, au replacement des bornes délimitant chaque parcelle cultivée, ou bien, fixé dans la statuaire, présentant la corde d’arpenteur comme un gage de sa fonction. Celui-ci ne doit pas être confondu avec le mesureur de céréales et de fruits car, s’il y a homophonie dans leur désignation, le déterminatif des lexèmes est différent afin de bien distinguer les deux professions l’une de l’autre.




 
Publications d’Henri Loffet :
 
Henri Loffet & Valérie Matoïan, 1992. - Les Antiquités égyptiennes et proche orientales du Musée de Varzy. Mémoire de la Société Académique du Nivernais, tome 72. Nevers.
 
Henri Loffet & Valérie Matoïan, 1992. - Le Musée Grasset à Varzy. Archéologia n° 295 – Novembre 1993.
 
Henri Loffet & Valérie Matoïan, 1993. - Des Assyriens dans la Nièvre (France). Orient Express – Notes et Nouvelles d'Archéologie Orientale – juin 1993/1.
 
Henri Loffet, Valérie Matoïan & Antoine Verney, 1994. – L’Egypte dans les collections du Musée de Bayeux. Etude et Documents du Musée de Bayeux n°2 & Bull. Soc. des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Bayeux, vol. 30 : 16 p.
 
Henri Loffet & Valérie Matoïan, 1996. – Le papyrus de Varzy. Revue d’Egyptologie, tome 47 : 29-36.
 
Henri Loffet & Valérie Matoïan, 1996. – Mer.es-'Imen et Isek, deux Égyptiens révélés par un sarcophage et un vase canope du Musée Auguste Grasset de Varzy (Nièvre). La Revue du Louvre et des Musées de France, vol.4 : 29-35.
 
Henri Loffet & Valérie Matoïan, 1997. – Les antiquités égyptiennes et assyriennes du Musée Auguste Grasset de Varzy. Catalogue des collections. Études et documents n° 1, Nevers. Ed. des Musées de la Nièvre : 112 p.

Henri Loffet, 1999. - Scribes Comptables. Thotweb, le Journal international des étudiants en égyptologie, Paris, n° 2.
 
Henri-Charles Loffet, 1999. –  La stèle de Ramsès II en provenance de Tyr. National Museum News of Beyrouth, vol. 19 : 2-5.
 
Henri-Charles Loffet, 1999. –  La stèle de Ramsès II en provenance de Tyr. Archaeology and History in Lebanon : 28-33. 
 
Henri-Charles Loffet, 2000. – Derechef, Ramsès II, Tyr et la stèle 2030 du Musée des Antiquités Nationales Libanaises de Beyrouth. National Museum News of Beyrouth, vol. 11 : 2-7.
 
Henri-Charles Loffet, 2001. –  La Pierre de Palerme : notes sur la traduction du mot "âsh" (bois, huile ou sève résineuse ?). Archaeology and History in Lebanon, vol. 14 : 38-41.
 
Henri Loffet, 2002. – Les scribes comptables, les mesureurs de céréales et de fruits, les mêtreurs-arpenteurs et les peseurs de l’Egypte ancienne (de l’époque Thinite à la XXIe dynastie). Edition de la thèse de doctorat nouveau régime (E.P.H.E.) en 4 volumes soutenue en 1997 (sous la direction de Pascal Vernus). Presses Universitaires du Septentrion. 2 tomes : 874 p.     
 
Henri-Charles Loffet, 2003. –  Examination of Several Scarabs from Sidon 2002 Season of Excavation. Archaeology and History in Lebanon, vol. 18 : 26-30.

Henri-Charles Loffet, 2004. –  Sur quelques espèces d’arbres de la zone Syro-Palestinienne et Libanaise exportées vers l’Egypte pharaonique (I). Archaeology and History in Lebanon, vol. 19 : 10-33.
 
Henri-Charles Loffet, 2004. –  Sur quelques espèces d’arbres de la zone Syro-Palestinienne et Libanaise exportées vers l’Egypte pharaonique (II). Archaeology and History in Lebanon, vol. 20 : 95-117.
 
Henri-Charles Loffet, 2005. – Le dernier écrit de Jean-François Champollion. Revue d’Egyptologie. Tome 56 : 251-253.
 
Henri-Charles Loffet, 2005. – Nemeset : les collections égyptiennes du Muséum Emmanuel Liais. Cherbourg. Collect. Unica, tome IV.  Ed.  Ville de Cherbourg-Octeville : 68 p.
 
Henri-Charles Loffet, 2006. – The Sidon scaraboid. Archaeology and History in Lebanon, vol. 24 : 78-85.
 
Henri-Charles Loffet (avec la collaboration de Robert Lerouvillois), 2007. – Collections égyptiennes du Muséum Emmanuel Liais de Cherbourg-Octeville. Catalogue de l’exposition. Paris. Ed. Cybèle : 247 p.

Henri-Charles Loffet, 2007. - Les Antiquités Égyptiennes du Muséum d’Ethnographie, d’Histoire Naturelle et d’Archéologie du Parc Emmanuel Liais de Cherbourg. Ed. Cybèle.

Henri-Charles Loffet, 2007. – Une statuette de Sokar-Osiris au Musée Charles-Léandre de Domfront. La Revue des Musées de France, Revue du Louvre,2 : 22-28.

Henri-Charles Loffet, 2009. - Les musées de Normandie et l’Egypte. "Mélanges" en hommage à Bernard Edeine. Haute-Normandie Archéologique, bulletin n° 14. Rouen : 115-120.
 
Henri-Charles Loffet, 2009. –  A talismanic Sidonian scaraboid and the god Horan. Archaeology and History in Lebanon, vol. 29 : 46-55.
 
Henri-Charles Loffet, 2009. – Chasse aux lions de l’An 10 du règne d’Amen-Hotep III et ses scarabées commémoratifs. Archaeology and History in Lebanon, vol. 29 : 93-98.

Henri-Charles Loffet, 2009. - Les reliefs de Ramsès II du Nahr el-Kalb. Bulletin d’Archéologie et d’Architecture Libanaise, hors-série V : "Le Site de Nahr el-Kalb", (sous la direction de Anne-Marie Maïla-Afeiche), Beyrouth : 195-239.

Henri-Charles Loffet & Eric Gubel, 2012. - Sidon, Qedem and the Land of Iay. Archaeology and  History in Lebanon, vol. 34-35 : 79-92.  

Henri-Charles Loffet, 2012. - Byblos et l’Égypte de Ramsès. Catalogue de l’Exposition : Fascination du Liban. Soixante siècles d’histoire de religions, d’art et d’archéologie, Musée d’Ath, Genève : 65-68.
 
Henri Loffet, 2012. – L’Egypte et la Basse-Normandie (collections d’égyptologie des musées bas-normands de Bayeux, de Cherbourg et d’Avranches). Société d’Archéologie d’Avranches, Mortain et Granville.
 
Henri Loffet, 2013. – La collection Emmacha. Antiquités égyptiennes. (Etudes et textes d’Henri Loffet ; photographies de Roger Basille). 2 volumes : tome 1, les shabtys et ouchebtys ; tome 2, objets divers. Paris. Ed. Cybèle : 231 p. + 287 p.
 
Henri-Charles Loffet, 2014. - La statuette d’ânkhou. Varia Cybeliana : Tome 1. Éd. Cybèle : 21-28.

Henri-Charles Loffet, 2014. - A propos d’un shabty de Pa-néfer. Varia Cybeliana : Tome 1. Éd. Cybèle : 31-44.

Henri-Charles Loffet, 2014. - La statuette funéraire de Nésy-Ménou, fils de Hor, mis au monde par Âpéret-‘Iset-hér.ti. Varia Cybeliana : Tome 1. Éd. Cybèle : 71-78.
 
Henri-Charles Loffet, 2015. – Les scarabées et autres objets d’une collection privée libanaise : la collection Choucair. Archaelogy and History in Lebanon, vol. 42-43 : 95-114.
 
Henri-Charles Loffet, 2015. – Une collection privée de scarabées et autres objets égypto-levantins : la collection Mouly. Archaelogy and History in Lebanon, vol. 42-43 : 115-187.
 
Henri-Charles Loffet, 2015. - La Qadem levantine des Égyptiens était-elle la Cité-État de Qatna/Tell-Mishrifeh syrienne ? In : Qatna and the Networks of Bronze Age Globalism”. Proceedings of an International Conference in Stuttgart and Tübingen. Qatna Studien Supplementa Band 2, (Edited by Peter Pfälzer and Michel Al-Maqdissi, Éd. Harrassowitz), Wiesbaden : 127-132.
 
Henri-Charles Loffet, 2016. – Catalogue raisonné des collections égyptiennes du Musée d’Art et d’Histoire d’Avranches. Cabourg. Ed. Cahiers du Temps : 128 pages.

Henri-Charles Loffet, 2016. - Le Goût de l'Egypte. Voyageurs normands au pays des Pharaons. Musée d'Art et d'Histoire d'Avranches. Ed. Cahiers du Temps : 128 pages.
 
Henri-Charles Loffet, 2016 (sous presse). - La collection égyptienne du Musée des Beaux-Arts et de la dentelle d’Alençon, Alençon.
 
Henri-Charles Loffet, 2016 (sous presse). - La collection égyptienne du Musée des Beaux-Arts de Bernay.
 
Henri-Charles Loffet, 2016 (sous presse). - Un titre inconnu de haut dignitaire sous l’Ancien Empire? Varia Cybeliana : Tome 2. Éd. Cybèle, Paris.

Henri-Charles Loffet, 2016-2017. - Chabtis-Ouchebtis dans les collections muséales de Normandie. Des "corvéables" égyptiens travaillent dans la campagne normande! In : Les serviteurs funéraires et leurs coffrets (suite). Egypte Afrique & Orient n°84 : 17-28, 17 fig.


=================== 

 
 
 



Créer un site
Créer un site